Se connecter pour vérifier ses messages privés
Kriss'tina Skult(validé!)

 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Star Wars Empire Index du Forum » Hors Jeu » Corbeille Sujet précédent :: Sujet suivant  
Kriss'tina Skult(validé!)
 MessagePosté le: Sam 24 Mai - 20:58 (2008) Répondre en citant  
Message
  Kriss'tina Skult
Invité


Hors ligne




- Dans un souci d’originalité, toutes les informations demandées lors de l’inscription type seront insérés dans un seul et même texte. Si la façon de faire est trop avant-gardiste ou jugé non conforme au règlement, je saurais faire preuve de raison et ainsi, reprendre la façon classique de faire une fiche d’inscription. -

- Rappelez-vous. Rappelez-vous et ne l’oubliez jamais. Votre destin ne vous appartient pas. Trois routes ont été tracées pour vous et vous avez seulement le choix de prendre l’une d’entre elle. Soit vous serez une sith, soit sous les ordres de l’Empire suivant une voie militaire, ou une voie politique. Depuis plusieurs générations, le nom des Skult a toujours figuré parmi ceux qui voulaient instaurer la paix dans la galaxie. Jamais nous ne tarisserons suffisament d’éloge sur les faits de vos ancêtres à qui vous devez un dévouement hors-pair. Si vous ne voulez pas voir aussi long, regardez devant vous. Votre frère, lui-même sith a déjà fait ses preuves. Votre frère aîné a sa place désormais parmi les consuls. Il est maintenant à votre tour de mettre à vos pieds ce….


- C’est magnifique, n’est-ce pas ?

- Oui, père.



Son père l’avait retiré de sa rêverie. Si encore ce n’était qu’un rêve. C’était un souvenir, ce souvenir de cet homme qui y croyait dur comme fer à ce qu’il disait. Cette homme qui l’avait éduqué toute sa jeunesse. Celui qui avait aussi éduqué ses frères. Le ciel bleu que laissait apparaître la lucarne vacilla et suivant le mouvement de l’avion qui se penchait, laissa place à la ville. Ce paysage la réjouissait car ces bâtiments qui côtoyaient le ciel, ces navettes et vaisseaux qui sillonnaient sans cesse les espaces aériens, tout cela donnait un sentiment de puissance, un sentiment de s’imposer, de dire qu’on était là et qu’on le faisait savoir. C’était sur quoi était basée toute la façon de penser de Kriss’tina. Vivant toute sa vie dans le luxe, la richesse, les faux-semblants, le pouvoir, la corruption, elle avait compris que dans ce monde chacun devait survivre et non vivre. Survivre quel qu’en soit les moyens. Et sa manière d’empêcher les prédateurs de venir l’attaquer, était qu’elle devait être une prédatrice plus féroce que tous les autres.

Alors que le vaisseau atterrissait légèrement sur la plateforme, Frank’sol, l’homme de carrure des plus normales, de taille normale, se leva et sa fille en fit de même. En sortant du vaisseau luxueux à souhait de son air hautain, deux hommes tout de noir et richement vêtus accueillis le riche homme et sa fille.


- Frank’sol et Kriss’tina Skult. Nous vous souhaitons la bienvenue. La réunion ne va pas tarder à commencer.

Sans un mot de plus, les deux hommes prirent les devants et les deux autres suivirent. Ils pénétrèrent le bâtiment et le paradoxe se fit. Lorsqu’on le regarde de l’extérieur, la masse de métal et de verre ne diffère d’aucune autre masse. Le bâtiment se fond dans le décor comme tous les autres. Mais ce n’est que lorsqu’on le pénètre que l’on comprend. A l’intérieur, raffinement, discernement, discrétion se font dans un décor pour le moins…déroutant. On y retrouve de vieilles portes en bois, des vases, des étagères en bois, des bureaux vieux de plusieurs années, des papiers peints sur les murs aussi en bois. Lorsqu’on marche, on peut parfois entendre le craquement des lamelles sous ses pieds. Tout cet aspect est conservé dans tout le bâtiment. C’est ainsi que les Skult se retrouvèrent dans une vaste salle avec des lustres au plafond en forme de dôme. Plusieurs autres membres de l’ordre étaient là et parlaient, attendant que la réunion ne commence. A peine arrivé, un autre homme aborda Kriss’tina et marcha dans ses pas. Son fidèle homme de main la suivait partout, et accomplissait mille et une tâches pour elle. Il anticipait parfaitement les besoins et envies de la jeune fille, l’ayant accompagné depuis sa plus tendre enfance. La jeune humaine quand à elle, suivait son père. Car normalement, elle était ici, avec son père pour apprendre et le succéder dans l’ordre. Quelques minutes passèrent pendant lesquelles Frank’sol parlait avec un autre homme. Ensuite, sur une estrade légèrement surélevé, un homme monta et s’adressa à tous le monde.

- Membres de l’Ordre, messires et mesdames, camarades. Nous sommes réunis encore une fois et encore une fois, nous avons de bonne nouvelle à vous annoncer. Restaria est à nous. La planète tant convoité depuis des mois nous appartient enfin. Grâce à notre camarade ici présent, il a su être plus rapide que ces riches qui se sont rangés du côté des rebelles et la corruption à finalement pris le dessus sur le sens de l’honneur. Encore une fois merci à toi camarade. D’autres nouvelles vous seront communiquées plus tard. Pour l’instant, je déclare la réunion ouverte.

Dès lors, les conversations reprirent mais le ton et les thèmes changèrent. On ne parlait plus des derniers vaisseaux de luxe qui étaient sortis, ou encore des dernières fêtes énormes. On parlait de corruption, de marchandises à faire passer à travers les frontières planétaires, ou encore du dernier groupe rebelle qu’on a décimé. Du côté des Skult, la conversation était très engagée.

- Voyons Derakus, vous savez très bien qu’augmenter les impôts sur Vesperia ne fera qu’attiser la colère de ses habitants.

- Peut être, mais cette planète nous appartiens, à vous, comme à moi. Si vous souhaitez faire baisser les impôts, il vous faudra trouver une autre manière d’extorquer l’argent du peuple.

- Ce n’est pas compliqué. Le peuple satisfait, travaillera plus et produira donc plus. Voila une autre manière de faire.

- Mais cela prends encore plus de temps et d’argent. Choses que nous ne pouvons permettre. Il nous faut agir vite avant les ennemis.

- Père, soyez raisonnable. Derakus n’a pas tort.

- Reste en dehors de cela, ma fille. Tu n’as rien à voir dans CETTE affaire la.

- Oh bien au contraire, j’ai tout à voir dans cette affaire.


Le père regarda sa jeune fille le défier devant ses adversaires. Il semblait indigné.

- Suis-moi, j'ai quelque chose à te dire. En privé.

Lorsque son père tourna son dos, la jeune fille lança un regard à Derakus juste avant de suivre les pas de son géniteur.


--//--


La salle dans laquelle ils venaient d’entrer était éclairée par de simples bougies accrochées dans les bougeoirs sur le mur. Quelques tableaux faisaient office de décoration et de lourds rideaux pourpres empêchaient le soleil d’entrer.

- Dyle, fermez la porte.


L’homme de main exécuta et resta dans un coin de la salle alors que la seule femme dans la salle s’avança vers son père. Elle s’arrêta cependant à une distance de respect.


- Kriss’, je sais que tu es jeune, pleine d’énergie, d’ambition, et que tu veuilles toi aussi accéder aux hautes sphères des manipulations et corruptions, mais parfois, tu dois laisser faire ton père. Tu n’avais pas ton mot à dire dans cette affaire.

- Je le répète, j’avais mon mot à dire. J’avais à dire que vu la façon dont tu agis, nous allons perdre le contrôle d’une autre planète à cause de tes enfantillages.

- Ce ne sont pas enfantillages, ce sont des stratégies que tu ne peux…

- CE SONT DES…enfantillages. Des pertes de temps et d’argent précieux et essentiel pour assurer la pérennité des Skult. Et toi, tu es…une plaie dans cette famille. Une blessure que nous n’arrivons pas à guérir.

- Kriss’tina, je t’empêche de me parler sur ce ton. Tu as toujours été obsédé par ce que tu voulais et je sais que tu ne souhaite que le pouvoir et encore plus de pouvoir. Mais ce n’est pas de cette manière que tu y arriveras. Avec mon expérience, tu comprendras un jour à lire entre les lignes. Ce Derakus, il n’agit pas normalement ces derniers temps. Et d’après quelques informations, il y aurait un complot au sein même de l’ordre. L’un de nous est en danger. Est-ce que tu as pu le pressentir cela ? Tu ne peux pas te permettre de sauter les étapes ainsi.

- Bien sur que je peux sauter les étapes.


Avant que son père ne puisse répondre, elle fit un simple signe de tête vers Dyle qui sortit de la pénombre et avança vers Kriss’tina et son père, les mains derrière le dos.


- Dyle ! Qu’est-ce que cela signifie ?!

- Cela signifie ton exécution pour un meilleur lendemain.


L’homme de main sortit sa main droite de son dos et il tenait une arme de poing. Une arme qui, à l’instar de tous ces blasters et lasers, lançait des petits pieux qui vous transperçaient. C’était la marque de fabrique des Skult. Trois coups partis donc, le visage de Frank’sol déformé par l’incrédulité, l’incompréhension, la douleur de ne pas comprendre. Il recula de quelques pas et s’appuya dans un coin de la salle. Le sang coulait à flot de sa poitrine transpercé. Sa main s’accrocha à sa chemise et Dyle réapparut dans son champ de vision. Deux autres coups partis encore et le père tomba au sol, glissant sur le papier-peint collé au mur et tâché de sang. Dyle laissa place à Kriss’tina, sa propre fille qui le trahi. Sans un même un mot d’adieu, elle se retourna et sortit de la salle, laissant son père mourir.



Une fois dehors, quelques membres de l’ordre avaient formés un arc de cercle autour de la porte. Derakus était celui qui était en avant par rapport à eux tous.


- Le marché reste le même.

- Cela fut un plaisir de faire affaire avec vous. Je suis vraiment désolé pour votre père. Ce fut malheureusement essentiel pour notre survie.


- Si il a été suffisamment bête pour tomber dans le piège, alors il ne valait pas sa place parmi nous.



--//--


De retour dans le vaisseau, alors que Kriss’tina s’avançait d’un pas sur, pensant qu’elle allait être seule, fut surprise de voir son frère assis, tenant un verre contenant un liquide aux allures rougeâtres. Mais la jeune femme se reprit tout de suite et un sourire se dessina sur ses lèvres.


- Alors ? Tu ne t’es toujours pas sali les mains à ce que je vois.

- Tu sais bien que les miennes resteront pures à jamais.

- Heureusement que Dyle sera toujours là pour faire ton travail.

- On peut dire ça comme ça. Et sinon, le tien ? Comment il avance ? Je vois qu’être sith, c’est un travail très chargé.

- Je suis sur une mission, et j’ai décidé de faire un détour pour voir ma petite sœur en plein action. Maintenant que père est mort et que tu as accompli ta mission à toi, tu compte faire quoi ?


- Remplir mon contrat. Le meurtre faisait parti d’une des closes pour qu’ils me laissent accéder au consulat.


Le grand frère se leva et juste avant de sortir de la navette, s’arrêta.


- Au fait, j’ai oublié de te dire. Maman est fière de toi.



La porte se referma et Kriss’tina alla se rassoir sur un des sièges. Alors que la navette décollait, et qu’elle regardait la ville se redessiner sous ses yeux, elle souri, fier d’elle, contente de ce qu’elle avait accomplie. Elle était déjà dans ce monde où on faisait tout ce qu’on devait faire pour arriver à ses buts. A présent, elle s’était débarrassé de ce lourd fardeau qu’était son père et pouvait maintenant vivre sa vie, accomplir sa mission. En effet, son destin avait été dessiné pour elle. La finalité était la même, c’était juste la façon d’y arriver qui différé. La scène politique s’ouvrait devant elle et à présent, un autre monde s’offrait devant elle, un autre monde à conquérir…afin mieux survivre…





Atouts : elle est jeune, pleine d’énergie, d’ambition, et elle veut accéder aux hautes sphères par tout les moyens
possibles.

Inconvénients : Et c'est justement là son défaut. Elle est obsédé par ce qu'elle veut, et serait prête à tout pour le faire. Tout ce qu'elle souhaite n'est que pouvoir et encore pouvoir. Quitte à "perdre la raison" et en oublier les choses les plus importantes.


Dernière édition par Kriss'tina Skult le Sam 31 Mai - 12:25 (2008); édité 1 fois



Publicité
 MessagePosté le: Sam 24 Mai - 20:58 (2008)  
Message
  Publicité




PublicitéSupprimer les publicités ?



Kriss'tina Skult(validé!)
 MessagePosté le: Sam 31 Mai - 11:20 (2008) Répondre en citant  
Message
  Shun Akta
Invité


Hors ligne




Bon, en attendant que les admins reviennent j'ai décider de mon propre chef de les remplacé étant donné que je suis modérateur.

Bref, ta fiche est bonne, bien que les atouts et les inconvénients ne soient pas flagrants...
En résumé je vais quand même te


VA-LI-DE

Mais j'aimerais que tu me dise exactement tes atouts et tes inconvénients avant que tu aille jouer, et je te donne +1000 de bonus.





Kriss'tina Skult(validé!)
 MessagePosté le: Sam 31 Mai - 12:28 (2008) Répondre en citant  
Message
  Kriss'tina Skult
Invité


Hors ligne




Enfin quelqu'un qui se bouge un peu le derrière ^^

Merci pour la validation et pour les 1000 crédits.





Kriss'tina Skult(validé!)
 MessagePosté le: Aujourd’hui à 10:48 (2018)  
Message
  Contenu Sponsorisé







Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Star Wars Empire Index du Forum » Corbeille

Page 1 sur 1
Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures

Montrer les messages depuis:

  

Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2018 phpBB Group Traduction par : phpBB-fr.com
Jedi Knights 2 by Scott Stubblefield